29/10/2009

Poulet Khorma - Chicken Korma

.
Il y avait un tel buzz autour du livre de L’Inde Intime Gourmand écrit par le duo mère fille de Padmavathi & Beena Paradin avec des photographies d’Isabelle Rozenbaum, que je ne pouvais pas résister à me le commander. De toute manière vu que je collectionne les livres de cuisine indienne, tôt ou tard ce livre se serait trouvé dans ma bibliothèque.



J’ai apprécié ce livre. C’est vraiment un voyage en Inde, dans une cuisine indienne. Les plats sont relativement faciles à préparer et ne demande pas des ingrédients introuvables. Même si tout le livre est photographié dans une cuisine du Kerala, les plats représentent tout le pays. Ce livre est destiné essentiellement à un public francophone occidental et permet à ceux qui hésitent de faire le premier pas dans la cuisine indienne de se lancer. Padmavathi et Beena Paradin ont un charme extraordinaire et amènent facilement le lecteur vers leur cuisine. J’ai adoré les photos – aussi bien de la famille que les scènes en ville. J’ai été touché par les clichés des endroits qui me sont très familiers.

Beena m’a donné la permission de publier sur mon blog une recette et je lui en remercie. J’ai fait le poulet khorma. Normalement j’utilise le poulet entier – j’ai déjà mentionné souvent sur ce blog que le bouillon est toujours meilleur avec les os et puis les os permettent la viande de moins de dessécher. J’ai envoyé le mari chez le boucher pour acheter le poulet et il m’a acheté des blancs de volailles (parce que c’est plus rapide à la cuisson). Nous avons bien aimé ce khorma délicieux et très parfumé !


Poulet Khorma (Kojhi Khorma)
Pour 4 personnes
Ingrédients
1 poulet coupé en morceaux et sans peau (4 blancs de poulet pour moi)
3 oignons
4 gousses d’ail
1 yaourt nature
1 petit morceau de piment vert (1 piment vert du jardin, de moyenne puissance)
1 bâton de cannelle
6 clous de girofle
3 gousses de cardamome
2 càc de gingembre haché
2 càs de coriandre en poudre
50 g de crème de noix de coco
1 pincée de safran
2 càs de feuille de coriandre haché
3 càs de l’huile
Sel


Méthode
Eplucher les oignons et les gousses d’ail (enlever le germe).
Mixer 1 oignon avec l’ail, le gingembre, le piment, la coriandre en poudre, le sel, et 3 càs d’eau.
Badigeonner les morceaux de poulet avec la pâte et laisser reposer 1h.
Hacher les deux oignons restants. Ecraser les gousses de cardamome dans un mortier.
Faire chauffer l’huile dans une cocotte et y faire revenir les oignons, les clous de girofle, la cannelle et les gousses de cardamome.
Quand l’oignon est transparent, ajouter le poulet avec la marinade.
Cuire 5 à 6 minutes.
Ajouter le yaourt (battu), 2 verres d’eau et le safran.
Laisser mijoter à couvert pendant 30 minutes.
Ajouter la crème de coco et laisser cuire encore 5 mn.
Parsemer de coriandre et servir chaud.


*********




The book « L’Inde Intime Gourmande » written by mother-daughter duo Padmavathi & Beena Paradin, with photographs by Isabelle Rozenbaum, made such a buzz on blogs that I could not resist ordering the book. In any case, since I collect Indian cookbooks, this book would have sooner or later found itself on my bookshelf.


I liked this book. It’s a real trip to India, in a real Indian kitchen. The dishes are quite easy to prepare and do not need hard-to-find ingredients. Even if the photos are in a keralite kitchen, the recipes are from all over the country. This book is aimed at a French-speaking western audience and allows those who hesitate to take the first steps in Indian cooking to do so. Padmavathi and Beena Paradin are very charming persons who lead the readers very comfortably into their kitchen. I loved the photos – both the ones in the family and the general city scenes. It was all so familiar, I was almost homesick!


I thank Beena for giving me the permission to reproduce a recipe. I made the chicken khorma. Normally I use a whole bird – I’ve often vaunted the merits of bones in a sauce and how they make the dish taste better and prevent the meat from being too dry. I sent my husband to buy the chicken and he brought me chicken breasts (because they are quicker to cook). We liked this delicious and flavourful dish.

Chicken Khorma (Kojhi Khorma)
For 4 persons
Ingredients:

1 chicken cut in pieces and skinned (4 chicken breasts for me)
3 onions
4 cloves of garlic
1 plain yoghurt
1 small piece of green chilli (I used one medium hot chilli from the garden)
1 stick of cinnamon
6 cloves
3 pods of cardamom
2 tbsps of ginger, cut fine
2 tbsps of coriander powder
50 g cream of coconut
1 pinch of saffron
2 tbsps of finely cut coriander leaves
3 tbsps of oil
Salt

Method:
Skin the onions and the garlic (remove the sprout).
Grind 1 onion with the garlic, chilli, coriander powder, salt and 3 tbsps of water.
Mix this paste with the chicken pieces and let it rest for an hour.
Chop the remaining onions and crush the cardamom pod.
Heat oil and fry the onion with the cloves, cardamom pods and the cinnamom.
When the onion is transparent, add the chicken with the marinade.
Cook for 5 – 6 minutes.
Add the beaten yogurt, 2 glasses of water and the saffron.
Cook covered for 30 minutes.
Add the cream of coconut and cook for 5 more minutes.
Sprinkle with coriander leaves and serve hot!


******

20 comments:

  1. est un plat que je prends souvent au resto : j'adore !

    ReplyDelete
  2. I am so glad you are going the recipes in english too :-)
    I love chicken kurma and this looks super super delish.

    ReplyDelete
  3. J'ai eu la chance de goûter ce curry (oui, oui, celui de la photo, j'ai de la chance, hein!;-)) et il est était vraiment délicieux: en plus la recette est toute simple, donc je ne vais pas me priver de le faire à mon tour!

    ReplyDelete
  4. Il faut que je me le commande aussi.

    ReplyDelete
  5. Je résiste, c'est dur!!! Je l'ai feuilleté à la FNAC, je me suis dis non, c'est pas raisonnable, tu as déjà plein de livres de cuisine indienne, et des bons!
    Mais ton argument "de toute façon il finira par se retrouver dans ma bibliothèque", c'est vraiment imparable :-D C'est vrai, pourquoi se prendre la tête???
    Je vais déjà tester cette version de poulet korma, grâce à toi, merci!

    ReplyDelete
  6. Apolina, je copie-colle la recette !
    Je la ferai quand Michel sera de retour à la maison.
    Bisous à vous trois.

    ReplyDelete
  7. oh lala... ce plat me fait tellement envie, il doit être parfumé à souhait!!!
    Bisous Appilina.

    ReplyDelete
  8. Coucou !

    Venant de la part d'une vraie connaisseuse, je ne peux que me réjouir de ce post ! Je suis ravie que ce voyage dans notre cuisine familiale te plaise autant !

    Amitiés.

    Beena

    ReplyDelete
  9. Excellente cette recette! Si je ne freinais mes élans vers les épices, je cuisinerais souvent indien. J'aime beaucoup.

    ReplyDelete
  10. J' aime beaucoup le mélange d'épices.
    C'est d'ailleurs une des raisons pour lesquelles la cuisine indienne est si raffinée.
    Ton chicken Korma est très appétissant.
    J'ai souvent l'occasion d'en manger car il y à un restaurant Sri Lankais dans ma petite commune. Sa recette est peut-être un peu différente ?
    Je n'en ai jamais fait, grâce à toi j'en envie d'essayer.
    Je crois que je vais m'offrir ce livre, il a l'air très beau !

    ReplyDelete
  11. Coucou Apolina ,
    Voila une recette qui me fait réellement de l'oeil . Les épices sont très facile à trouver , donc je me lance .
    A très bientôt à Soissons
    Gros bisous ,
    Roland

    ReplyDelete
  12. Tres jolie recette, je note ce livren bonne journee Doria

    ReplyDelete
  13. Nous adorons tes mélanges d'épices, alors on testera
    Bises
    Anne et José

    ReplyDelete
  14. Je me demandais si tu la connaissais... j'ai rencontré Beena à l'atelier d'Isabelle rozenbaum et je suis séduite aussi pas sa cuisine... une recette de curry ! c'est bon pour moi...

    ReplyDelete
  15. Le poulet entier korma, tu fais comment, tu enlève la peau quand même et tu laisses les morceaux avec os, cuisses et ailes ? Mais la cuisson n'est pas la même pour le blanc, tu l'ajoutes plus tard ?

    ReplyDelete
  16. Tiuscha,
    En Inde, en général, on enlève la peau du poulet et on le découpe (avec os). Même la poitrine est coupé avec l'os et en morceaux plus petits qu'ici. On mets tous les morceaux de poulet en même temps et il cuit assez uniformément.

    ReplyDelete
  17. Un bon plat que je mange très souvent au resto indien.
    Carmen.

    ReplyDelete
  18. bonsoir,

    Quand vous parlez de safran c'est le colorant ou les filaments de safran?

    Merci beaucoup :-)

    ReplyDelete
    Replies
    1. Du vrai safran, mais si vous n'en avez pas, omettez cet ingrédient, c'est tout. Ça va modifier le goût légèrement, mais ça restera authentique :-)

      Delete