10/08/2011

Atelier cuisine libanaise - Lebanese cuisine workshop



Dans la blogosphère, j’ai fait des rencontres merveilleuses… Des gens que je n’aurais jamais rencontrés et qui sont devenus très proches, des gens avec qui on se sent bien et avec qui on partage et on échange. L’année passée, Monique est venue à Bruxelles et j’ai eu l’occasion d’approfondir notre connaissance. Auparavant, nos échanges se sont limités à la cuisine du Lycée Hôtelier de Soissons, où Monique faisait la cuisine libanaise et je préparais la partie indienne  pour le déjeuner pendant le Salon de Blog Culinaire.

Étant un grand fan de la cuisine libanaise et trouvant de bons produits pas loin de chez moi, je bombardais Monique de mes questions. Monique m’a toujours donné une réponse détaillée et bien informée. Dans une de ces conversations, à Bruxelles l’année passée, l’idée d’un atelier de cuisine libanais est née et a été accepté et encouragée toute de suite !

Et bien, Monique nous a reçus en juillet chez elle, à côté de Toulouse pour un weekend gourmand terminant par l’atelier de cuisine. Présents parmi les blogueurs était les Mamina, Philou, Stef, Les Okcebon, il y avait également non-blogueurs et l’autre Monique, une amie de notre hôtesse.

En allant (et en revenant), on s’est arrêté chez les Mamina et je les remercie pour leur hospitalité et leur gentillesse.

Dès notre arrivée, on sentait la chaleur et le sens d’hospitalité du moyen orient. Monique avait loué un fût de bière exprès pour le weekend ! Il faut dire qu’on l’a initiée à la bière lors de ses séjours en Belgique ! On a passé  la soirée autour d’un plancha.

Le lendemain, on a fait un tour à Toulouse où on a visité les Halles et deux magasins de cuisine Habiague et TOC (Trouble Obsessionnelle Culinaire) où M Mamina, en super vendeur, nous a convaincu de prendre des choses qu’on n’aurait jamais pris (je veux dire là, toute de suite).

Puis, on est partie en direction de la belle ville d’Albi pour une pause déjeuner, et puis on a pris la direction de Cordes-sur-ciel, sont la spécialité sont des croquants aux amandes que j’adore préparer ! On avait rendez-vous au musée du sucre et on a commencé la visite entre nous, parce que le guide avait du retard… Quelle était notre surprise quand on voit arriver le « guide », M Yves Thuriès en personne ! C’était le moment émotion pour nous tous, mais surtout pour Philou qui est un admirateur !

Le soir, retour chez Monique, où on se retrouvait autour d’un cassoulet toulousain absolument délicieux. Je retiens la grande leçon autant pour le bien être que le goût, c’est le filet d’échalotes aux vinaigre qu’on arrose sur le cassoulet.

Le lendemain, le grand jour, on a commencé l’atelier – dès le petit déjeuner, on a préparé et mangé une crème de semoule (qui ressemble à du sheera indien). Puis, tout le monde s’y est mis la main à la pâte pour confectionner le mezze de Monique. Philou était préposé de ciselage de persil et moi, le ciselage d’oignons. En plus, j’était le goûteur officiel pour goûteur l’assaisonnements des plats. Un moment fort de l’atelier était le façonnage très érotique des koubé…

Voici ce qu’on a préparé : Taboulé, koubé cru, koubé frit, koubé au four, hommos, des nids de rossignols, des pâtés aux épinards, du caviar d’aubergine et de l’aubergine à la tomate suivi des baklawas divers

On a passé un weekend superbe et le rendez-vous est déjà pris pour l’année prochaine. Monique et sa famille, MERCI à vous de nous avoir ouverts vos bras, votre maison et votre cuisine !

Je remercie, Stef, pour la plupart des photos.



***
I have met some wonderful people in the blogosphere... People whom I would have never met and who have become close friends, people with whom I feel good and with whom I share and I receive a lot. Last year, Monique came to Brussels and I got to know her better. Earlier our exchanges were limited to the kitchens of the Culinary School of Soissons where Monique cooked a Lebanese meal and I, an Indian meal for the lunch of the Soissons Culinary Bloggers Fair.

Being a fan of Lebanese cuisine and having access to all products easily and nearby, I bombarded Monique with questions to which she always gave a complete and detailed response. During one such of our conversations in Brussels last year, the idea of a workshop and Lebanese cuisine born, accepted and encouraged by all.

And so, Monique received us in July, at her place near Toulouse, for a gourmet weekend ending with the cooking workshop. .Among the bloggers present were the Maminas, Philou, Stef, the Okcebons and there were non-bloggers and the other Monique, a friend of our hostess.

On our way (and upon return), we stopped in at the Mamina’s place and I thank them for their hospitality and kindness.

Once we arrived, we immediately felt the warmth and hospitality of the Middle East. Monique had rented a keg of beer for the weekend just for us! I must say it was us that  introduced her to beer during her stay in Belgium! We spent the evening having a plancha meal.

The next day we made a trip to Toulouse where we visited Les Halles (indoor market) and two culinary stores, Habiague and TOC where super salesman Mr Mamina, convinced us to take buy things that we would never have (I mean, right away).

Then we went towards the beautiful city of Albi for a lunch break, and later we headed for Cordes-sur-ciel, which has ‘croquants aux amandes’ (crunchy almonds) as its specialty and that I love to prepare! We had an appointment at the Sugar Art Museum and started visiting by ourselves; because t the guide was late ... Imagine our surprise when we saw the arrival of the "Guide", Yves M Thuriès in person! It was the emotional moment for us all, especially for Philou is an admirer!

In the evening, back at Monique’s place, we gathered around a Toulouse cassoulet that was absolutely delicious. I remember the great lesson that is great for your well-being as it is for the taste: the trickle of shallots in vinegar sprinkled on the cassoulet.

The next day, the big day, we started the workshop - at breakfast, we prepared and ate a cream of semolina (that’s close to Indian Sheera). Then everyone got hands on for the preparation of Monique’s  mezze. Philou chopped tons of parsley,  I chopped tons of onions. Plus, I was the official taster to taste the seasoning of the dishes. One of the highlights of the workshop was very erotic shaping of kibbe ...

Here's what we prepared

Tabbouleh, raw kibbe, fried kibbe, baked kibbe, hummus, nightingales’ nests, spinach pies, eggplant caviar and eggplant with tomato and finishing off with various baklawas

We spent a wonderful weekend and our next year’s appointment has been fixed. Monique and her family THANK YOU for opening  your arms, your house and your kitchen for us!

Thank you, Stef , for most of the photos.


***

6 comments:

  1. Et dire que j'ai loupé tout ça! La table de mezzés est splendide.

    ReplyDelete
  2. Merci Apolina pour ce post très détaillé et tous ces compliments. Tu sais très bien que tout le plaisir a été pour moi. Bisous. (hier je suis revenue avec mes soeurs au quartier indien, nous avons mangé des "dosas" et des "pooris" et bu des "cafés de madrasse" au restaurant végétarien. Nous avons même machouillé les feuilles de "btel"enpaquetées. Bref, tu as maintenant une vraie adepte de ta cuisine!)

    ReplyDelete
  3. Looks like you had such a fabulous time and looking to that array of food i am drooling :-)

    ReplyDelete
  4. quelle belle table , ça donne envie de découvrir....

    ReplyDelete
  5. Que de bons moments, que de merveilleux souvenirs
    merci de nous les avoir fait partager
    bises
    jojo

    ReplyDelete