28/05/2008

Street Food – Bhel Puri

Partout en Inde, on trouve de petites échoppes où l’on peut acheter de quoi de restaurer.

Pour les boissons, il y a des vendeurs de jus de fruits, du tchai – le thé au lait aux épices et des noix de coco jeunes. Le marchand, avec quelques coups de machette enlèvera une partie de la coque et en décalotter un petit chapeau. Une petite paille, et le jus très désaltérant est prêt à consommer. Quand le jus est bu, le marchand découpera la noix en deux et la rendra au client pour déguster la pulpe crémeuse. Le tchai est une décoction de l’eau, des feuilles de thé, du lait et des épices variées (du gingembre, des clous de girofle, de la cardamome, etc).

Pour les plats, on trouvera des en-cas ou des repas complets. Quelques exemples des « snacks » sont des vadas pav – boulettes de pommes de terre couvertes d’une pâte à beignets à la farine de pois chiche et servie dans un petit pain avec un chutney, des pakoras – beignets de légumes, etc

Les plages de Bombay sont très connues comme lieu de rencontre où dès la fin de l’après-midi les gens se réunissent pour profiter de la brise et d’y manger un petit bout. Un plat qui symbolise cette cuisine de la rue et qui fait la renommé de Bombay est le Bhel Puri. Il en existe deux variétés : le sec et le mouillé (servi mélangé avec deux chutneys).






Sookha Bhel

3 tasses (250ml) de riz soufflé
½ tomate, coupée en dès
un petit bout (5 cm) de concombre, coupé en dès
1 petite échalote, hachée fine
½ tasse de sev (nouilles frites de pois chiche)
1 petite mangue verte (ou un granny smith) coupée en dès
1 pomme de terre moyenne, cuit à l’eau salée et coupée en dès
2 càs de feuilles de coriandre ciselées

Pour les épices, mélanger ensemble :
1 càc de poivre du moulin
1 càc de sel
1 càc d’amchur (poudre de mangue séchée)
1 càc de cumin en poudre

Méthode :

Mélanger le tout ensemble et servir sans tarder. Ce plat ne contient aucune matière grasse et, est très équilibré et bourré de vitamines. Le bhel (littéralement le mélange) est un ensemble de saveurs : piquant par les épicés, adouci par la tomate et la pomme de terre, acide grâce à la mangue verte…

Pour la version « mouillé », on ajoute juste avant de servir pour garder tout le croquant, deux chutneys : un épicé de coriandre et de piments verts et l’autre sucré aux dattes et tamarin.

On ajoute également un puri – une petite galette frite, qu’on utilisera comme cuillère biodégradable pour manger le bhel et qu’on peut manger à la fin. Je vous livrerai la recette une prochaine fois…


********************************

2 comments:

  1. mummmm
    ca mais l eau a la bouche !!
    j essayerai une recette et je t en dirai des nouvelles c est promis

    ReplyDelete
  2. bonjour,
    pourrais-tu me dire ou trouver la recette du bhel puri?
    Parce que c'est trop trop bon!!!

    merci d'avance

    ReplyDelete