08/12/2008

Gnocchi aux potimarron


Au Salon de blog culinaire à Soissons les gnocchi aux topinambours de notre ami Philou avaient reçu beaucoup d’attention – une salle avec une trentaine de personnes se sont tous concentrés et retenus leur respiration pour que ces fameux gnocchi puissent remonter…une liasse de joie s’est emparé de la salle quand le premier gnocco est remonté à la surface de l’eau frémissante…

J’avais un potimarron à terminer et donc j’ai pensé à cette recette. J’ai fait la pâte et Tara a confectionné les gnocchi – les rouler était vraiment trop compliquer et prendrait beaucoup trop de temps donc elle les a laissé à plat.
Ce qui est bien avec cette recette c’est que même si la préparation est assez longue, la cuisson est hyper rapide…


Gnocchi aux potimarron

Ingrédients:
1 potimarron d’environ 1 kg
200 g de semoule spécial pâtes
1 œuf
4 cuillers à soupe de parmesan, râpé
sel, poivre
farine
2 cuillers à soupe de beurre
1 cuiller à café de l’huile d’olive
2 cuillers à soupe de feuilles de thym, frais

Méthode :
Peler le potimarron. Couper en gros morceaux et enlever les fibres et les graines.
Mettre à cuire à couvert avec 100 ml d’eau pendant une dizaine de minutes. Le potimarron doit être cuit et l’eau évaporée.
Passer au moulin à légumes ou presse-purée la chair de potimarron et la refroidir.
Incorporer la semoule, l’œuf, le parmesan et le sel et poivre.
Ajouter de la farine si nécessaire. Attention de ne pas en mettre trop pour ne pas alourdir les gnocchi.
Façonner de petites boulettes et les passer sur le dos de la fourchette pour faire l’empreinte.
Faire bouillir de l’eau. Ajouter quelques gnocchi.
Les égoutter dès qu’ils remontrent à la surface.
Garder au chaud pendant que les autres cuisent.
Faire chauffer le beurre et l’huile d’olive.
Ajouter les feuilles de thym et les gnocchi.
Remuer et servir saupoudré de parmesan, si désiré.





Note: Ma collègue S, qui est italienne, a apprové et aimé ces gnocchis....

******************

14 comments:

  1. en effet avec une cuisson rapide on ne peut que fermer le syeux sur le temps de confection assez long, ça s'équilibre finalement.

    ReplyDelete
  2. I have never had this? I love the colour.

    ReplyDelete
  3. Appétissants! Un vrai bonheur!

    Bises,

    Rosa

    ReplyDelete
  4. super idée que j'avais déjç repérée quelque part mais à la citrouille! j'ai vraiment hâte de tester!

    ReplyDelete
  5. Je fais ça de temps en temps quand j'ai la nostalgie de Bologne où j'en ai mangé d'excellents il y a quelques années.

    ReplyDelete
  6. j'ai essayé potimarron et patate douce, à chaque fois je suis obligée de mettre une énorme quantité de farine sinon impossible de les rouler... Je ne sais pas quel est ce mauvais sort qui s'acharne sur mes gnocchis...
    En tous cas la vision d'une foule en liesse devant un petit gnocchis remontant à la surface de l'eau m'a bien amusée ;-)

    ReplyDelete
  7. Waouw ! J'aurai peut-être été moins stressé si Tara m'avait aidé à Soissons !!!
    Je la réquisitionne pour l'année prochaine !
    Amitiés

    ReplyDelete
  8. Philou

    Sans problème. Cuisiner avec Tara est plein de fou rires et bon humeur..sauf que je te préviens - on s'est retrouvés - elle, le chat et moi couverts de farine...je ne te parle pas du plan de travail et la cuisine...et puis tu riques d'avoir des commentaire (pas toujours sympas) sur tes goûts alimentaires, vestimentaires, musicaux, etc...

    ReplyDelete
  9. Aïd Moubarak Saïd, ainsi qu'à ta famille.

    Je découvre ton blog et je le trouve superbe. Bravo!

    J'apprécie beaucoup la cuisine indienne et je suis sûre que je vais découvreir des délices sur ton blog. Merci!

    Merci pour ton com chez moi. Bises!

    PS:je rajoute ton blog, à mes liens chouchou de Cuisine ;o)

    ReplyDelete
  10. J'oubliais de te dire que tes gnocchi aux potimarron sont superbes, et devaient être délicieux. Bravo!

    ReplyDelete
  11. à mon avbis, nos incantations aux dieux des gnocchi d'ici et d'ailleurs lors de la démo de Philou à Soisson on eu pour effet que dorénavant, tout gnocchi devra compter sur la colère des dits dieux si, par le plus grand des hasard, ils décidaient de faire la grève de la remontée en eau salée. Ils sont superbes, me^me tout plats! Chapeau les filles

    ReplyDelete
  12. Apolina,

    On a eu la même nostalgie de Soissons à ce que je vois. Potimaron, déjà un certain temps que je voulais faire celà. Je les verais bien dans une bonne petite sauce au beurre au curry légèrement vanillé.

    ReplyDelete
  13. Ho, mais vous vous êtes donnés le mot toi et Mark pour retenter l'expérience des gnocchi. Je revois encore la scène avec Philou, à mourir de rire, il sait captiver son assistance.
    Hé bien moi je n'ai plus qu'à m'y mettre et je vous dirai si ça remonte. Bonne idée vraiment de le mélanger au potimarron, en plus j'en ai cueilli au jardin.

    ReplyDelete